Comment tester le SEO de son site ?

Publié le : 05 avril 20214 mins de lecture

Un titulaire de site web doit mener un audit SEO pour trouver les éléments expliquant la perte de performance de sa page. Le gestionnaire de la page se retrouve dans l’obligation de recruter une personne de confiance dans le cas où il ne dispose pas de qualifications pour tester le SEO de son site. Néanmoins, quelles facettes se prennent en compte dans le cadre de cette analyse portée sur le SEO ?

La vérification du positionnement et l’optimisation du site

Pour contrôler la visibilité d’un site donné sur Google, le propriétaire de la page peut recourir à différents dispositifs d’analyse dont ceux qui ne requièrent aucun paiement et ceux qui demeurent payants. D’autres outils permettent de vérifier la présence de mots-clés dans les pages ou sur les sites qui bénéficient du meilleur référencement.

Le positionnement ne suffit pas pour tester le SEO de son site. Le gestionnaire doit également jeter un œil sur l’optimisation de la page. Ainsi, il doit contrôler les contenus qui doivent se présenter comme des articles écrits uniques. Ils ne doivent en aucun cas contenir de duplicate content. Par ailleurs, le mot-clé de la page doit y figurer. Une page parfaitement optimisée contient une méta-description, un Title, un titre principal H1 et des sous-titre H2, H3…

Il ne suffit pas de travailler les mots-clés à volume notable et il faut également se concentrer sur les autres mots-clés à longue traîne. Tant que possible, il est conseillé de faire tester le SEO de son site par une agence de référencement. En renseignant le nom de domaine du site internet à analyser, vous recevez les informations essentielles vous permettant de savoir votre score SEO, et le nombre de pages contenant des erreurs.

Le contrôle de la qualité des liens entrants

Le nombre de liens entrants s’avère capital pour référencer un site donné. La qualité des liens en question demeure capitale. Certes, en ce qui concerne le netlinking, le site ne contient aucun lien vers des pages concurrentes. Il peut contenir de nombreux liens menant à des pages filles. Sinon, il vaut mieux utiliser des liens généraux parlant d’actualités ou de généralités. En outre, les liens qui viennent de sites de faible autorité se suppriment, car ils ne donnent aucune valeur ajoutée au site.

Offrir une expérience de navigation unique

Le SEO se trouve également influencé par le taux de rebond. Si ce dernier s’élève, Google reçoit un signal. Ainsi, l’internaute passé sur le site n’y a rien trouvé de satisfaisant. Afin de réduire ces déconvenues, autant travailler les liens et les images.

De surcroît, au moment de tester le SEO de son site, il vaut mieux vérifier la taille des images pour éviter le ralentissement du chargement des pages. Si nécessaire, autant se tourner vers des images compressées. Toutefois, il faut qu’elles demeurent optimisées et lisibles sur Google. La balise <text> ne doit pas se négliger dans cette optique.

Plan du site